jeudi 19 novembre 2015

Rats des champs devenus Rats des villes

Depuis Septembre, nous sommes 3 à Poitiers, 
Pour les moustiques ce fut un grand changement, passer de la campagne à la ville, nouveau collège beaucoup plus grand que celui de l'an passé pour mon grand, nouveaux amis, nouveaux repères.
C'est aussi le début de l'autonomie, aller à la médiathèque, en traversant la grande passerelle en vélo, aller voir  Mamounette les jours où l'on finit plus tôt, s'organiser pour que les devoirs soient faits et bien faits, aller au collège en vélo, avoir de petits rituels comme aller à la patinoire un dimanche matin par mois, faire ses devoirs le samedi matin pour être tranquille le reste du Week end, c'est aussi gérer le jeu de clefs de l'appartement pour ne pas arriver en premier et être à la porte, découvrir que la boulangerie de la place à coté du collège, fait du super bon pain, apprendre le trajet pour aller chez l'orthodontiste tout seul, préparer une surprise  ...
Les enfants, s'adaptent bien, le collège leur plait, ils ont trouvé des occupations pour quasiment tous les midis de la semaine ( sports, chorale, théâtre, CDI, foyer ....), et l'organisation se trouve peu à peu ..toujours quelques réglages à ajuster, quelques transgressions testées mais ça roule  !! Et puis, n'est ce pas cela les joies de l'adolescence !!
Les enfants sont plutôt cool et ils ont grandi d'un coup ! La situation a favorisé cela !

Pas facile la vie de maman séparée, mais c'est un nouveau départ et un super challenge. Le quotidien peut parfois être angoissant, pesant, criant, rigolo, amusant, rieur mais au final, le calme revient toujours et l'entraide, l'amour, les bisous, les câlins sont présents chaque jour..même si parfois le matin, dés qu'ils mettent un pied hors du lit, je sais que la journée va être sportive entre eux deux !! Mais ce dont je suis sûre, c'est que quand un ne va pas bien, l'autre est là pour le rassurer, le consoler, le faire rigoler, le taquiner !!!! 

En tant que maman, on se demande si le choix que l'on a fait est le bon, si les enfants ne vont pas en souffrir, subir ce choix, ou bien nous le reprocher plus tard, si on sera à la hauteur, si on arrivera à gérer les imprévus, si arrivera à préserver les enfants sans les surprotéger, si nos erreurs d'adultes n'auront pas d'incidences sur nos enfants, ....... Autant de questions dont nous n'aurons les réponses que bien plus tard.

Et puis la vie c'est cela aussi, des changements, des départs, des arrivées, des voyages plus ou moins long, de belles histoires courtes ou longues, des erreurs faites, des belles choses,, des personnes qui entrent dans votre vie, et d'autres qui en sortent parce qu'elles en ont pris la décision, ou alors que la vie trépidante que nous menons ne laisse pas assez de temps pour continuer à se voir, et partager de bons moments, ou bien par choix ....

L'adaptabilité des enfants est impressionnante.

Cela fait 2 mois et demi, que les enfants sont à Poitiers, et déjà, ils ont une vie sociale (Des nouveaux amis, des nouvelles occupations, des impératifs ...bref une vie d'ados quoi !!)  bien plus remplie que la mienne, et là y a pas de mal, car entre le boulot, la maison, les enfants ...pas trop le temps de faire quoi que ce soit de plus. 

Ce blog va reprendre petit à petit vie, je vous montrerais dans quelques temps, quelques couturettes faites ses derniers mois, les calendriers de l'avent, peut être un peu de bricolage.

Mais là, je vous laisse sur cette photo que j'adoooore 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire